Changement des courroies et de la pompes à eau sur Clio 2 1.4 essence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Changement des courroies et de la pompes à eau sur Clio 2 1.4 essence

Message  Admin le Mar 7 Déc - 22:35

Modèle : Clio 2
Année : 2005
Moteur : 1.4 16V

Bonjours, aujourd’hui je vais vous monter comment changer les courroies (accessoire et distribution) ainsi que la pompe à eau d’une Clio 2.

NB : Opération emmerdante et risqué.

Matos : Deux Cric , Une clef dynamo, une pige adéquat, un montage de blocage adéquat, une clef torx T50 Facom, ainsi qu’un bonne caisse à outil pour mécano du dimanche !


PS : La fabrication maison de la pige et du montage sera développée plus bas

Pour commencer, mettre la voiture sur cric côté passager, démonté la roue ainsi que le passage de roue. Pour plus de sécurité, installez une chandelle en parallèle du cric :



Démonter ensuite le par choc avant, pour l’aspect pratique je vous conseille d’utiliser une petite visseuse deviseuse électrique afin de transformer cette étape en formalité :



Démonter à présent le phare avant droit, ce qui nous permettra par la suite d’avoir un peu plus d’accès à la distribution :




Passons au chose sérieuses : dévissez le support moteur droit et installer le deuxième cric sous le moteur afin de le soulever.

Attention : Le dessous du moteur n’est pas plat, se serais bien entendue trop simple, personnellement j’ai opté pour une technique à l’ancienne en callant comme je pouvais avec des petits morceaux de bois. Assurez vous cependant que le calage est optimal car lors de l’interventions il vous faudra sans cesse monter et descendre le moteur afin d’optimisé l’espace de travail :






Afin de libérer la courroie d’accessoire, procédez comme sur la photo :
- Libérer le système de tentions avec une clef à pipe ( Que j’ai appelé « écroue de serrage » )
- Actionner le levier du galet tendeur à l’aide d’une clef œil de 16 dans le sens des aiguilles d’une montre.




Cette manœuvre permet de donner du mou à la courroie et de la déposer. Pour les échange standard de courroie d’accessoire il n’y à plus qu’a monter la courroie neuve en respectant l’enroulement initiale. La tentions de la courroie est réglé par le système de levier à ressort.

Pour l’étape suivante il vaut mieux être deux.

Pendant qu’une personne enquille une vitesse (la 5 c’est mieux) et freine à mort, L’autre dépose la poulie d’accessoires situé en bout de vilebrequin. Une foi la poulie déposé , jeter la vielle vis et changer la par celle fournie dans le Kit de distribution.

Attentions : Le vilebrequin doit toujours tourner dans le sens des aiguilles d’une montre et jamais dans l’autre sens, prudence dons lors du démontage. Il est conseillé d’utilisé pour ce faire une clé à choc pneumatique, mais ont peut y arriver sans.

Ci dessous le pignon de vilebrequin et un aperçu de la distrib, après la dépose de la poulie :



Nous allons passer à présent au calage du moteur, trois solutions :

- Ou vous achetez le kit de calage
- Ou vous vous le faite prêtez
- Ou vous le fabriquer en suivant ces côtes :

Outils de blocage des arbres à cames et pige du vilbro:



Passons de l’autre côté du moteur (côté conducteur). A l’aide d’un couteau ou d’un tournevis, extraire les capsules de protection des deux arbres à came. Pour réussir à les enlever la seul solution est de les détruire, des capsule neuve sont fournie dans le kit pour le remontage de toute façon !

Avant :



Après :



Réglage du Point mort haut :

A laide d’une clef à pipe, faite tourner le vilebrequin avec la vis neuve que nous avons mis en place. Le but est de faire tourner le moteur jusqu'à ce que les rainures des deux arbres soient alignées. La rainure permet de distingué sur l’arbre une grosse partie et une petite partie. Lorsque les arbres sont dans la position schématisée ci-dessous, c’est que le moteur est au point mort haut.



Veillez cependant à vous arrêtez un peut avant la position optimale comme cela :



Nous allons à présent piger le vilebrequin. Pour ce faire rendez vous à l’avant du moteur juste en dessous de ce qui me semble être une sonde de température. Une vis bouchon protège l’orifice, virez la :



Vissez la pige jusqu’au bout et vérifier bien que l’épaulement soit en contact avec le bloc moteur. Si la vis ne s’enquille pas, jouer sur le vilebrequin (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre quitte à refaire deux tours pour tomber bon !) :



Une foi la pige en place, tourner le vilebrequin jusqu'à ce que le moteur ce bloque, c’est assez rapide. Une foi cette opération réalisé, vos deux arbres à cames devraient être parfaitement aligné comme cela :



Il faut à présent bloquer le moteur avec le montage. Le montage doit s’enfiler parfaitement, inutile de forcer. Veillez à bien serrez la vis de maintient du montage sur le bloc, le montage doit être dans une position optimale (c’est cruciale).



LE MOTEUR EST À PRESENT BLOQUER MAIS ATTENTIONS :
Dans la suite des événements nous allons déposer la courroie de distribution et la remplacer. Grace à l’outil de blocage les deux arbres à came sont totalement immobilisé donc aucun problème ne pourra survenir de la. En revanche votre vilebrequin est en buté simple contre la pige et il faudra veillez à ne pas décaler en le faisant malencontreusement tourné dans le sens inverse, celui ou il n’est pas maintenue. Si vous respecter ces règles élémentaires et que vous respectez les couples de serrage, il ne peut rien vous arrivez.


C’est partie : Déposé le support moteur droit :



Déposez les cratères de distribution. D’abord le cratère inférieur en plastique, puis le cratère supérieur en métal. Cette étape est une des plus emmerdante, je préconise l’usage de la deviseuse à piles avec un petit cardant, on gagne facile 30 minute.

On découvre la bête :



A présent :

- Dévissez l’écroue du galet tendeur,
- Actionnez le levier
- Dégager la courroie et la déposé
- Dévissez la vis torx T50 du Gallet enrouleur
- Déposé les deux galets





Nous avons à présent accès à la pompe à eau, mais vidangeons d’abord le circuit de refroidissement. Pour cela desserrez le collier en bas à droite du radiateur sur la grosse durite et essayez de ne pas faire comme moi qui en est foutu partout mais c’est pas évident :



Déposé à présent la pompe à eaux, au même titre que les cratères, je pense que vous allez vous amuser !



A présent nettoyer la porté avec un chiffon propre en veillant à ne pas mettre de merde dans le circuit de refroidissement.
Préposé le joint directement sur la pompes neuves et collez le avec de la graisse à vide pour ne pas qu’il bouge lors du montage.
Présentez la pompe et vissez en quinconce ( à peu près ) en veillant à ne pas pincé de joint de travers., le tous à la clef dynamométrique.

Couple de serrages :

Pour les boulons M6 : 0,8 Kilo pour mettre en contact / 1.1 Kilo pour serrer
Pour les boulons M8 : pour mettre en contact / 2.2 Kilo pour serrer
C’est quand même plus propre comme sa :



Montez les galets neuf, bloquez le galet enrouleur et approchez l’écroue du galet tendeur à la main :
Couple de serrage du galet enrouleur : 4.5 Kilo



Repose de la courroie neuve, suivez attentivement ces étapes de remontage :

- Présenter la courroie face au divers pignon/ Roue denté.
- En veillant bien à ce que le vilebrequin soit en buté sur sa pige, enquiller la courroie sur le pignon de vilebrequin, puis bloquer l’arbre par n’importe quel moyen, pour ne pas qu’il bouge. Je vous propose ma méthode, un peu rustre :



- Enquiller la courroie sur la pompe à eau en maintenant une pression vers le haut pour ne pas laisser de mou
- Enquiller la courroie autour du galet enrouleur sur le même principe
- Continuer sur le 1er puis le 2eme Arbre à came.
- Passage de la courroie sur le galet tendeur :

Sur ces modèles, le passage de la courroie est difficile, sa passe à ½ millimètre. Veillez donc à optimisé la position du galet tendeur puis une foi sur de la position, confectionnez un crochet pour tirer la courroie par dessus et aidez la en la poussant sur la tranche avec un petit fer plat.

Réglage de la tension de la courroie de distribution :

Le galet tendeur est équipé de deux « bitoniau » sur sa périphérie. L’un en forme de U l’autre en forme de pointe. En actionnant le levier dans le sens des aiguilles d’une montre la pointe va tourner mais le « U » restera en position. Lorsque le bout de la pointe aura dépasser d’environs 8mm le centre du U, bloquer le galet :



Couple de serrage du galet tendeur : 2.7 Kilo

A présent il s’agit de libéré l’écroue du pignon de vilebrequin en vue de remonté la poulies des accessoires :

Pour bien faire il faudrait une clef à choc pneumatique afin de ne pas faire tourner le vilebrequin, mais on peut ce démerdé avec une clef à pipe et un coup sec au marteau. Avant d’effectuez l’opération marqué l’arbre afin d’être sur de n’avoir crée aucun décalage.

Une foi la vis déposé, remonté la poulie après l’avoir nettoyé.

Serrage de la poulie :

ATTENTION : Le pignon de vilebrequin n’étant pas claveté sur l’arbre, il tient uniquement grâce au serrage de la poulie.

Effectuer un premier serrage à 2 Kilo, puis effectuer un serrage angulaire à 135°

Serrage à 135° : Le mieux est d’utilisé une clef spéciale mais au pire avec un rapporteur, une équerre et un crayon à papier sa marche tout aussi bien.

Le but est de faire faire 135° à la cléf à pipe, autant vous prévenir, il faut y mettre le paquet sa fait gros comme serrage !

LE PLUS GROS EST FAIT !

Débloquez le moteur et ôtez la pige.
Faite faire 6 tour au moteur ( 12 tours de vilbrequin)
Contrôlez :

- Que la pointe et le U du galet tendeur ce soit aligné.

- Piger le moteur, amenez le vilebrequin en buté et contrôler l’alignement des arbres à cames avec le montage.


Si tous est bon, ok pour le remontage, sinon c’est que vous vous êtes planté.

Si vous vous êtes planté : tant que le moteur n’a pas démarré ce n’est pas dramatique, c’est juste chiant car il faut recommencer, CAD démonté la courroie, retrouver le PmH, bloquer le moteur et reposé la courroie.

Info pour le remontage :

- Couple de serrage du carter supérieur de distribution : 4.1 Kilo
- Rebrancher le circuit de refroidissement
- N’oubliez pas de remonter les caches arbres à came neuf
- Effectuer le plein avec du liquide de refroidissement neuf

Une foi la voiture de retour sur ces roues, démarrer le moteur et faite chauffer pendant 10 à 15 minutes jusqu'à ce que le ventilo ce mette en route, contrôler le niveau de liquide de refroidissement et ajuster le niveau ci besoin est.

Et voilà, vous avez terminez !





Admin
Admin

Messages: 124
Date d'inscription: 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://fiatecuscan-france.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum